Notre mission principale
est de sauver des vies.

Déclaration de divulgation du California Transparency in Supply Chains Act (Loi de Californie sur la transparence dans les chaînes logistiques)

Le California Transparency in Supply Chains Act de 2010 (SB 657) est entré en vigueur le 1er janvier 2012 dans l'État de Californie.  Cette loi exige que certaines entreprises exerçant en Californie prouvent leurs efforts pour mettre un terme à l'esclavage et au trafic d'êtres humains au sein de leur chaînes logistiques directes.

Chez Fort Wayne Metals, nous savons qu'il est important de faire notre possible pour garantir que notre chaîne logistique n'est concernée par aucun phénomène d'esclavage et de trafic d'êtres humains.  C'est pourquoi nous visons à mettre en place prochainement des politiques et des procédures pour garantir au maximum qu'aucun produit de notre chaîne logistique directe n'est concerné par un phénomène d'esclavage et de trafic d'êtres humains.

Fort Wayne Metals a toujours exigé que ses fournisseurs respectent l'ensemble des lois, des normes et des réglementations en vigueur, y compris celles concernant l'esclavage et le trafic d'êtres humains.

1. Nos matériaux bruts proviennent de fournisseurs réputés aux États-Unis, en Europe et dans d'autres pays développés, ce qui constitue un faible risque d'exposition à un phénomène d'esclavage et de trafic d'êtres humains.  C'est pourquoi nous ne disposons à l'heure actuelle d'aucun processus officiel et d'aucune évaluation réalisée par un tiers permettant de vérifier l'intégrité de notre chaîne logistique.

2. Although we conduct supplier audits where working conditions could be viewed, the audits do not specifically evaluate compliance with company standards for human trafficking and slavery in supply chains.

3. Il nous semble peu probable qu'il existe un phénomène de trafic d'êtres humains ou d'esclavage au sein de nos chaînes logistiques, c'est pourquoi nous ne possédons actuellement aucune certification de la part de nos fournisseurs que les matériaux intégrés à nos produits sont conformes aux lois relatives à l'esclavage et au trafic d'êtres humains. Nous sommes en train de mettre en place un système demandant à certains de nos fournisseurs, selon la marchandise achetée, l'emplacement géographique et d'autres critères pertinents, de nous fournir ce type de documentation à l'avenir.

4. Nous enjoignons à tous nos employés de respecter les politiques et les lois en vigueur.  Nous travaillons à la mise en place de politiques et de procédures concernant l'évaluation de notre chaîne logistique, mais également au développement de normes de comptabilité internes et de procédures de nature similaire concernant nos employés et nos prestataires.

5. Nous mettrons en place et dispenserons prochainement des formations concernant l'esclavage et le trafic d'êtres humains à nos employés et à nos responsables en charge de la gestion de notre chaîne logistique.